• Pâte briochée :
  • 250 g de farine
  • une pincée de sel
  • deux cuillerées à soupe de sucre
  • deux œufs
  • 125 g de beurre fondu
  • 10 g de levure de boulanger fraîche ou un sachet de levure de boulanger lyophilisée, délayée dans 50 ml de lait à 30° (la levure n'aime pas le lait trop chaud).
  • Garniture :
  • + ou - 100 g de cassonade ou de vergeoise (qui donne un dessus plus foncé)
  • un sachet de sucre vanillé (facultatif)

Un dessert toujours très apprécié… même par les personnes qui ne sont pas très gourmandes !

Cuisson : 8 mn dans un four à chaleur tournante à 200°C

Diluer la levure dans le lait, laisser gonfler quelques minutes.

Mettre tous les ingrédients, dans l’ordre, dans un plat de préparation, mélanger bien de façon à rendre la pâte un peu élastique et bien l’aérer. Recouvrir d’un torchon propre afin que la pâte ne se dessèche pas et laisser lever environ une heure, si possible dans un endroit tiède, la pâte doit doubler de volume. Bien sûr on peut utiliser une màp, programme pâte.

Après cette première levée, retravailler la pâte qui «retombe», puis la disposer en l’étalant avec les mains sur une grande plaque beurrée, à défaut sur du papier sulfurisé que l’on dépose sur la lèchefrite du four. Il faut laisser la pâte plus épaisse autour pour former un rebord. Saupoudrer la galette des deux sucres, les plus gourmands ajouteront quelques copeaux de beurre, puis laisser remonter la pâte qui va de nouveau doubler de volume, mais plus vite que la première fois.

Mettre la galette au four jusqu’à ce qu’elle soit dorée. La cuisson de la galette est délicate, il faut surveiller qu’elle ne colore pas trop, les sucres qui la recouvrent ne doivent pas brûler, elle doit avoir une jolie couleur ambrée afin de rester moelleuse.